Contenu principal

Message d'alerte

Jean Marc Froger et Francois REBSAMENPlus que jamais et même si la situation c'est certes amélioré l'inclusion économique par le travail reste toujours très difficile pour les 6.5 % de la population que représente les personnes en situation de handicap en France et un taux de chômage qui frôle les 23 %. Alors que l'inclusion en milieu ordinaire doit rester la règle, les ESAT ou les Entreprises adapté peuvent une solution complémentaire. L'État qui c'était engagé a fin 2011 a la création d'un plan de 3000 emploi tiendra finalement ses promesse fin 2016, avec deux ans de retard après les 2000 créés en 2012 et 2013.

1000 emplois subventionnée a 80 % du Smic

Un engagement qu'a pris le 11 juin dernier, le Ministre du travail, de l'Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue Social, François REBSAMEN qui a annoncé que 1000 aides au poste, retardé du faits des contraints budgétaires, seront prévus pour les deux prochaines années, à savoir 2016 et 2017.

Une aide, qui permet ainsi aux associations principales actionnaires de ces entreprises en France, de compenser les surcoûts d'exploitation, notamment liés à un taux d'encadrement supérieur et à la formation des travailleurs, et la moindre productivité des personnes handicapées. Le Ministre qui dans son intervention aura tenu a salué ce « bel outil qui allie la performance économique et la dimension sociale au service de l'insertion professionnelle des personnes en situation de handicap ».

Un base de donnée pour plus visibilité !

Pour mieux les accompagner et les rendre plus visibles auprès des acheteurs, François REBSAMEN a également annoncé qu'une base de données exhaustive des Entreprises Adaptées sera disponible d'ici la fin de l'année. Elle « permettra plus aisément de répondre à des appels d'offre et de décrocher des marchés. A terme, de développer » leurs activités. Il a également rappelé la volonté de forte concertation de la DGEFP, notamment dans le cadre de la réécriture de la circulaire générale des Entreprises Adaptées.

Le Ministre a salué les actions de l'UNEA « dans le cadre de l'Observatoire des métiers et des compétences » et « en matière de professionnalisation et de gestion prévisionnelle des emplois et des compétences ». Ajoutant que « Grâce aux travaux initiés dans ces domaines et aux outils développés, les EA ont clairement démontré leur capacité à accompagner les projets professionnels de leurs salariés et à valoriser leurs compétences dans la durée ».

Un encouragement pour le secteur adapté

Pour le président de l'UNEA, Jean-Marc FROGER, le discours du Ministre et « signe fort d'encouragement pour les Entreprises Adaptées et pour le développement de notre modèle d'emploi. C'est un témoignage également d'une relation de confiance pour l'avancée d'un objectif commun qu'est l'emploi des personnes en situation de handicap ».

Un secteur dont il convient de rappeler qu'il compte environ près de 700 structures et plus de 26 000 salariés handicapés qui sont presque tous employés en CDI, dont 21 500 salariés bénéficient d'une aide au poste. Auquel s'ajoute près de 4000 salariés « valides », pour un chiffre d'affaire de près d'un milliard d'euros. Le secteur fait partie intégrante du tissu économique puisqu'il agit principalement dans le cadre de contrats de sous-traitance avec des entreprises ordinaires.

Stéphane LAGOUTIÉRE

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir