Contenu principal

Message d'alerte

L ESAT et l entreprise adaptee de Villiers le Bel avec ici le demantelement d ordinateursAlors que le Comité interministériel c’est tenu a Nancy en présence notamment de la ministre du Travail, Myriam EL KHOMRI, ministre du Travail, a annoncé que le Gouvernement c'est engager à signer un nouveau contrat de développement « ambitieux et volontariste » sur 5 ans avec le secteur adapté, afin « d'accompagner sa croissance » et le « soutien à l’insertion professionnelle des personnes en situation de handicap dans les Entreprises Adaptées ». L’UNEA qui dans un communiqué a exprimé sa « grande satisfaction ».

De nouvelle promesse de développement ?
L’UNEA qui à dévoilé les nouvelles mesures annoncées en faveur des entreprises adaptées. L’UNEA qui a reconnu que si le secteur aujourd’hui connaît dans certains cas des difficultés, « notre secteur bénéficie depuis 2012 du soutien actif du gouvernement ». Le budget des entreprises adaptées ayant augmenté à cet égard d’un quart en 5 ans, permettant la création de 3 000 postes dans les Entreprises Adaptées.

La ministre qui dans discours a elle a rappelé que d’ores et déjà, 500 postes supplémentaires étaient prévus dans le cadre du PLF 2017. Elle a surtout annoncé que le gouvernement « s’est engagé à signer un contrat de développement ambitieux et volontariste sur 5 ans avec le secteur des Entreprises Adaptées afin d’accompagner sa croissance ». Affirmant la création de 500 places supplémentaires dans le cadre du PLF 2017 (Projet de loi de finances).

L’UNEA qui se félicite de cette mesure qu’elle « appelait depuis plus d’un an, anticipant la fin des engagements du précédent Pacte pour l’Emploi ». Voyant dans cette décision une « avancée importante et historique en volume qui permettra de poursuivre l’accompagnement des Entreprises Adaptées dans leur développement et leur mutation ». Estimant également que le renforcement de se plan de diversification des métiers aura pour objectif à terme selon l’Union nationale de renforcer l’Observatoire des métiers et des compétences que l’UNEA a mis en place afin d’identifier des filières créatrices d’emploi et de développer la gestion prévisionnelle des emplois et des compétences.

Le CIH qui dans son compte rendu de décision parle de mesures qui permettront de « favoriser l’accès et le maintien dans l’emploi » permettant de « développer le secteur et de consolider leur efficacité économique et sociale ».

L’UNEA qui annonce également des à présent veiller immédiatement « à ce que le contrat de développement puisse être signé rapidement afin de lancer les travaux qui en découleront ».

Stéphane LAGOUTIÉRE

Source : Gouvernement / UNEA

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir