Contenu principal

Message d'alerte

Installation de la Conference des financeurs de la prevention de la perte d autonomie dans le Bas RhinHier 10 octobre le conseil départemental a accueilli la réunion de lancement de la Conférence des financeurs de la prévention de la perte d’autonomie. Une instance, présidée par Frédéric BIERRY, Président du Conseil Départemental du Bas-Rhin et vice présidé par Marie FONTANEL, directrice générale déléguée de l’ARS. Cette instance mise en place avec la loi relative à l’adaptation de la société au vieillissement (ASV) du 28 décembre 2015 a pour objectif de réunir l’ensemble des financeurs afin de construire la mise en œuvre d’une politique de prévention concertée à l’échelle départementale à destination des personnes âgées.

Une conférence chaque département doit mettre en œuvre et qui semble-t-il pris du retard dans sa mise en place puisqu’à peine 40 % des départements ont organisé son organisation...Une structure composée également des Caisses de retraites des différents régimes, de l’Agence Nationale d’Amélioration de l’Habitat, ainsi que des représentants des collectivités territoriales volontaires autres que le Département. Auquel s’ajoutent la CPAM, les institutions de retraites complémentaires et la Fédération nationale de la mutualité française.

Une première réunion en forme de diagnostic...
Réunissant près d’une quarantaine de participants, cette première à été l’occasion d’échanger autour des modalités de fonctionnement de cette nouvelle structure, ainsi comme la souhaité Frédéric BIERRY, de présenter un diagnostic précis des besoins des personnes âgées sur le territoire du Bas-Rhin avec l’ensemble des partenaires. Un élément de concertation qui a permis a cette nouvelle Conférence des financeurs de valider un plan d’action pour l’année 2016 et soutenir le financement de 26 projets sur deux thématiques.

Celle des actions de prévention collective liée a une activée physique, de la prévention des chutes ou encore du maintien du lien social, facteur essentiel dans le maintien de l’autonomie. L’autre thématique concernant les aides techniques individuelles. La conférence ou les membres ont souhaité que soit identifiée une priorité d’actions communes autour des actions de soutien aux aidants notamment familiaux, des personnes en situation de dépendance.

Une conférence qui se fixe dans ces prochains travaux celle de poursuivre un travail de réflexion sur le diagnostic territoriale tous comme l’élaboration de priorités stratégiques pour l’ensemble des axes de prévention prévus par la réglementation.

Bas-Rhin : Une population vieillissante...
Ainsi selon les chiffres du département confirmé par la dernière étude de la DREES sur le sujet, le département qui sera confronté d’ici 2022, à 80 000 personnes âgées de plus de 60 ans supplémentaires qui sont attendus, soit une population totale de 320 000 personnes. Parmi eux, le nombre de personnes de plus de 75 ans a d’ores et déjà augmenté de 14% entre 2007 et 2012, pour atteindre 87 000 personnes sur cette tranche d’âge. Ainsi, et pour la première fois, les personnes âgées seront plus nombreuses que les enfants en 2022.

Une situation d’une évolution géographique qui reste néanmoins très variable d’un département a l’autre, celle-ci ne fait confirmer une évolution nationale. Obligeant notre société à s’adapter pour permettre à chaque citoyen de vivre de façon autonome, en adéquation avec son projet de vie et la présence éventuelle d’un handicap. Des nouvelles auquel les associations ont néanmoins regretté la loi d’Adaptation de la Société au Vieillissement n’est pas trouvé des réponses pour certaines situations.

La Rédaction

Sources : Département du Bas-Rhin

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir