Contenu principal

Message d'alerte

Thierry Champlon, travailleur handicapé à l'Esat Château d'Uzel recoit son prix avec fiertéCréé en 2003, sur l'initiative de Quanta ce concours tend à valoriser le travail des personnes porteuses d'un handicap mental, assurant des tâches de restauration dans des structures de travail protégé ou dans le cadre d'un projet d'insertion par le travail. Un projet mis en œuvre avec le soutien de l'Académie Nationale de Cuisine qui donne à ce concours une ampleur nationale avec des établissements d'accueil venant de toute la France. Une édition accueillie cette année par le lycée professionnel privé Sainte-Marie à Bailleul (Nord).

Alors que cette année ont célébrait le dixième anniversaire de ce prix c'est un jury exceptionnel qui a composé celui-ci de plus d'une dizaine des meilleurs ouvriers de France parmi lesquels Christian TETEDOIE, président des maîtres cuisiniers, Guillaume GOMEZ, chef des cuisines de l'Élysée ou Jean-Luc DANJOU, Directeur de l'École du foie gras Rougié.

Ce sont ainsi 12 équipes, provenant d'établissements de toute la France, qui se sont présentées le 13 octobre dernier à Bailleul dans le Nord. Chacune, formée d'un travailleur handicapé et d'un moniteur, devait préparer un plat original durant 1 heure 30 en cuisine, sur le thème « plat à base de longe de porc des Hauts-Pays ». Un prix que remporteront au final deux Francs-comtois du Château d'Uzel de Besançon, Thierry Champlon et son moniteur David BEAUGENDRE

Les talents du Château d'Uzel récompensés

Un duo qui s'était longuement préparé à ce concours en s'entraînant derrière les fourneaux des cuisines de la Cafétéria d'Uzel. Un travail qui semble avoir payé puisqu'ils ont finalement remporté le premier prix de ce concours prestigieux, en séduisant les grands chefs avec leur longe de porc des hauts plateaux et cervelle « made in Franche-Comté ».

Une source de joie et de fierté pour les deux Francs-comtois. « Avec Thierry, on travaille ensemble au quotidien. C'est un extraordinaire retour pour le dévouement dont il a fait preuve ! » se félicitait David BEAUGENDRE. Ils dégusteront un repas dans le prestigieux restaurant parisien La Tour d'argent et auront l'honneur de préparer un déjeuner officiel pour la présidence du Sénat.

L'inclusion comme clé d'une réussite !

Structure à l'initiative du projet, Quanta, gère un Établissement d'Aide au Travail (Estaminet flamand) et une Compagnie Artistique. Cette double activité fait de cette association un lieu unique en son genre. Située sur les rives du lac du Héron à Villeneuve-d'Ascq, elle propose diverses activités tant aux adultes handicapés qui y travaillent qu'au grand public. Espace de rencontre, l'estaminet est avant tout un lieu de travail où chaque tâche est répartie pour que l'accueil du public soit de qualité.

La Compagnie propose d'une part une formation quotidienne aux adultes handicapés (ateliers théâtre, danse, arts plastiques, musique) qui peut amener sur la création de spectacles et d'autre part une programmation culturelle et des ateliers de pratiques artistiques pour enfants et adultes. Le Centre d'Aide par le Travail Quanta, c'est vingt adultes présentant des troubles autistiques ou psychotiques qui sont successivement cuisiniers, serveurs, artistes.

L'objectif de cette pluridisciplinarité est de les amener à une autonomie dans leur parcours professionnel, mais aussi dans leur vie privée. Ils fournissent un travail de qualité qui répond à des exigences bien particulières. Il est essentiel de valoriser ce travail qui aujourd'hui n'est pas très reconnu.

La Rédaction

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir