Contenu principal

Message d'alerte

Marisol TOURAINE le 6 ocotbre 2015 lors de son discours pour les 70 ans de la  securite socialeAprès une forte mobilisation de l'ensemble de professionnels et des étudiants et l'interpellation du président de la République face à l'absence de réponse de la ministre en novembre dernier. François HOLLANDE qui avait reconnu le « travail remarquable accompli chaque jour par les professionnels ». Le ministère qui semble avoir entendu l'intersyndicale des orthophonistes en les recevant aujourd'hui. La FNO principale syndicat se disent heureux de voir s'entrouvrir après deux années d'un immobilisme insupportable face à l'urgence de la situation notamment sur le reclassement.

Le président François HOLLANDE qui dans un courrier a la FNO avait reconnu qui fallait « procéder à l'examen vigilant de la situation » et d'« apporter directement les éléments répondant aux interrogations » des orthophonistes.

Une situation inadmissible qui n'a eu de cesse de s'aggraver les ministères se rejetant la responsabilité de ce dossier pendant plusieurs mois, les ministères de la Fonction publique et de la Santé affichent maintenant un discours commun pour demander un mandat au premier ministre leur permettant d'engager des négociations.

Un mandat qui selon l'intersyndicale, doit concerner plusieurs axes pour renforcer l'attractivité des postes, notamment un travail sur la grille salariale des orthophonistes. Cette grille, qui tiendrait compte du niveau de compétences, d'exercice, de sujétion et de formation, s'inscrirait au sein d'une nouvelle filière des métiers de rééducation.

Si celle-ci prend acte de cette première réponse, l'intersyndicale affirme dans un communiqué qu'ils « n'accepteront ni délais d'attente supplémentaires, ni niveau de grille qui ne corresponde pas à notre niveau de qualification et de compétences ces demandes représentent la seule solution pour que les postes d'orthophonistes ne disparaissent pas et soient pourvus dans les hôpitaux. Ceci pour la qualité des soins aux patients et pour la qualité de la formation aux étudiants ».

Une situation qui devient de plus en plus urgente, la FNO et l'intersyndicale auquel elle appartient pour lequel, l'enjeu principale et de « maintenir un égal accès aux soins pour tous les patients dans les services hospitaliers, et assurer la formation des étudiants, et ce, sur l'ensemble du territoire ».

La Rédaction

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir