Contenu principal

Message d'alerte

De gauche a droite Xavier Emmanuelli et Jean Louis Garcia lors de la signature de la convention ce 18 janvier 2017Face à la crise migratoire économique ou politique qui ne cesse de s’amplifier depuis trois ans et notamment à cause de la guerre en Syrie, l’APAJH avait alors appelé à la mobilisation en septembre 2015 au sein de son réseau à apporter son expertise afin de faciliter l’accueil des migrants en situation de handicap. Un soutien qui c’est concrétisé aujourd’hui en fin d’après-midi par la signature d’un partenariat entre Jean-Louis GARCIA, président de la Fédération des APAJH et Xavier Emmanuelli, présidents fondateurs de l’ONG Samu social International.

Une organisation non gouvernementale (ONG) qui agit depuis 1998 contre l’exclusion, en accompagnant la création et le développement de dispositifs d’aide aux personnes en situation d’exclusion sociale dans les grandes villes du monde. Face au contexte de crise migratoire mondiale, l’ONG s’est rapprochée de l’APAJH, afin de bénéficier de son soutien au déploiement du projet Européen DOMEUS(1), un dispositif d’aide aux réfugiés les plus vulnérables dans les pays de transit et d’accueil, dont la France. Un financement qui sera demandé au CNSA dans le cadre de financements spécifiques dédiés à ce projet DOMEUS pour réaliser cet accompagnement d’urgence.

Jean-Louis GARCIA, met en avant une communauté de valeurs avec l’ONG, « L’APAJH partage la même vision humaniste de la question des migrations et des principes qui devraient guider une politique d’asile européenne solidaire, réaliste et respectueuse de la convention de Genève ».

Aide des réfugiés en transit en Grèce et au Liban..
Alors qu’une grande majorité des réfugiés provenant notamment de la Syrie passe par la Turquie avant d’arriver en Grèce ou passant directement par la mer, mais aussi par le Liban, l’APAJH annonce dans un communiqué vouloir mettre par ce partenariat mettre toute son « expertise concernant notamment sur les réfugiés en situation de handicap ». Avec l’objectif selon son président de mettre aussi son savoir-faire en termes d’accompagnement ciblé.

L’APAJH assurera la sensibilisation des unités mobiles pluridisciplinaires (médico psychosociales) du Samu social International en matière de droits et besoins des personnes en situation de handicap. Sur place, dans un premier temps en Grèce et au Liban, pays de transit importants. Une équipe qui se fixe deux objectifs celui d’évaluer les attentes et besoins des migrants en situation de handicap. Puis dans un second temps, identifier les structures médico-sociales les plus appropriées et facilitera la coordination des acteurs handicap en France dans le cadre de la demande d’asile et l’établissement du dossier MDPH des réfugiés en situation de handicap.

Le Président Jean-Louis GARCIA qui à conclut que « Soutenir et accompagner ces migrants les plus fragiles fait partie de l’ADN de notre mouvement. Un réfugié reste un homme, une femme, un enfant ont le droit à un accueil décent. Fidèle aux valeurs que sont la laïcité, la solidarité et la citoyenneté, le conseil d’administration de l’APAJH n’a pas hésité pour que le mouvement vienne en aide aux migrants souvent lourdement touchés physiquement et psychiquement ».

La Rédaction

Sources : APAJH 2017

(1) Dispositif Mobile Européen Urgence et Soins

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir