Contenu principal

Message d'alerte

Emmanuel MACRON en visite dans une entreprise protege a Noisy Le Sec discutant avec un salarieAlors qu’une nouvelle fois le sujet du handicap n’aura fait l’objet d’aucune discussion lors de ce débat de quatre heures sur la Chaîne BFM.TV, hier 4 avril. Le Président et candidat à l’élection présidentielle, peut être pour se faire pardonner son absence a celui organisé par le Comité d’entente (v.article) a visité se 5 avril une entreprise de travail protégé l’APF Entreprise 93. Une entreprise compte 130 personnes dont 80 % spécialisée dans les prestations de services après-vente sur produits électroniques, la logistique, le numérique et, depuis peu, le recyclage.

Une visite éclair...
Emmanuel MACRON qui compte désormais dans ces ralliements à droite l’ancienne Secrétaire d’État aux personnes handicapées, Marie-Anne MONTCHAMP (v.article), présente lors de la visite au coté du Président de l’association des paralysées de France, mais aussi de Patrick TOULMET délégué national d’en Marche et président de la Chambre des Métiers de Seine-Saint-Denis. Engagé sur les thématiques de mobilité et d’accessibilité, il est l'ambassadeur accessibilité de la RATP et de la SNCF depuis 2014. Une visite guidée par le directeur de l’entreprise protégé Jacques BERNARD.

Une visite des ateliers et échange avec sept salariés et les responsables pour le moins rapide puisque celle-ci n’aura duré qu’un peu plus d’une heure...Un peu juste pour se faire une idée du handicap pour un homme qui a reconnu ne Emamanuel MACRON en visite dans l entreprise adaptee a Noisy Le Sec une entreprise geree par l APF dont l ancienne presidente a rejoint le mouvement en marchepas avoir beaucoup d’expérience dans ce domaine...Il ne sont d’ailleurs que 14 % a prétendre vouloir voter pour lui et faire confiance en son programme. Emmanuel MACRON qui sera fait expliquer les difficultés que peuvent rencontrer les travailleurs handicapés pour un passage d’un ESAT en Entreprise adaptée ou encore vers le milieu ordinaire, les responsables de l’entreprise mettant aussi en avant le manque de place.

« Chacun doit pouvoir trouver sa place »
Emmanuel MACRON qui avait twitter la veille « Je veux protéger ceux qui vivent en situation de handicap et nous en avons peu parlé ce soir ». Un message qui renouvellera lors de sa visite ou il reconnaîtra le taux de chômage deux fois plus élèves des travailleurs en situation de handicap. Précisant que le handicap couvre toutes les étapes de la vie « la question qui est donc posée est ce qu’on veut que chacun trouve sa place ? » revenant sur le statut des AVS il reconnut l’importance d’une reconnaissance indispensable selon lui « à l'inclusion ».

Stéphane LAGOUTIÉRE

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir