Contenu principal

Message d'alerte

Étudiants

  • Un cursus inédit destiné aux aphasiques soutenu par la fédération des télécoms ba658Alors que l’année scolaire se termine et que les bacheliers se prépare à passer leurs examens de fin d’étude. D’autres prépare déjà ce que sera l’année scolaire ou universitaire 2019-2020 avec la création premier diplôme universitaire de formation des accompagnants chargés d'assister les personnes aphasiques lors de leur conversation téléphonique. Une initiative soutenue par la Fédération française des télécoms auprès de la fédération nationale des aphasiques de France. Un nouveau diplôme dont les inscriptions sont elle disponible.

  • Affiche des Assises 26 mai de l'enseignement et de l’éducation spécialiséL’intersyndicale des INJ, Instituts nationaux de jeunes sourds et de l’institut national des jeunes aveugles (CFDT, CFTC, CGT, FO, SNJSJA-UNSA, SUD) et l’association de parents APA-INJ organisent des Assises de l’Éducation et de l’Enseignement spécialisés pour les jeunes sourds et les jeunes aveugles. Des assises qui auront lieu le 26 mai à la Bourse du travail à Paris. Des parents et des professionnels qui auront pour objectif de discuter sur « la notion d’inclusion », ces derniers craignant effet « la fermeture de nombreux établissements sous ce seul prétexte » et ceux alors que pèsent des contraintes budgétaires sur les établissements spécialisés et sur l'éducation nationale, qui pourraient mettre en péril l’éducation et l’enseignement spécialisés pour les jeunes sourds et les jeunes aveugles.

  • Janick Leclair professeur de francais en situation de handicap auditifEn à peine une semaine, l’éducation nationale nous prouve une nouvelle fois que sa politique d’inclusion n’a que pour valeur de celle de mots tenus par la ministre de l’Éducation nationale, Najat VALLAUD BELKACEM. Deux itinéraires qui auront néanmoins mobilisé leurs collègues et les réseaux sociaux. Entre celle de Sylvain FERET à Montceau-les-Mines, en Bourgogne et celle de Janick LECLAIR a Saint-Gaudens en Haute-Garonne, qui a appris, la veille de la rentrée 2016, qu'elle n'avait pas le droit d'enseigner. Une décision prise dans les deux cas par les rectorats respectifs à cause d’une prétendue impossibilité d’exercer leurs métiers à cause de leur handicap !

  • Presentation du Paln Ensemble pour lEcole inclusiveDes délais d’attribution d’un accompagnant trop longs, des enseignants démunis et une scolarité discontinue pour les élèves, sont les principaux défis auxquels le gouvernement doit faire face sur la scolarisation des enfants handicapés. Le ministre de l'Éducation nationale, Jean-Michel BLANQUER, à côté de Sophie CLUZEL ont présenté les grands axes de travail du projet « ensemble pour l'école inclusive », permettant à « tous les élèves de suivre une scolarité normale ». Parmi celles-ci la création de 10 900 postes AESH, désignés comme des emplois "robustes" et non d'emplois aidés a-t-il précisé pour atteindre environ 42 900 postes. Un plan pour lequel les associations comme l’APAJH exprime des doutent entre les annonces et la réalité !

  • Samuel huppé un jeune eleves en situation de handicap moteur 4fecdApprendre lorsqu'on est handicapé(e), un droit fondamental respecté ? L'éducation est un droit essentiel et fondamental qui permet à chacun de recevoir une instruction et de s'épanouir dans sa vie sociale. C'est également un droit vital qui permet d'acquérir un bon emploi et d'améliorer la qualité de vie, de développer un socle de connaissances et de culture générale plus riche, d'éveiller et de déployer un esprit critique, d'analyse et de synthèse plus affutés.Apprendre est ce qui a permis à l'humanité en tant qu'espèce, puis à chaque individu de s'en sortir et de prospérer jusqu'à aujourd'hui. Cependant, lorsqu'on naît ou devient handicapé, a-t-on accès à tous ces trésors de façon absolue et égale quel que soit notre statut social ?

  • Khali l Ibrahim HAMZAOUI avant son depart pour ce tour de FranceUn homme Khalil Ibrahim HAMZAOUI, titulaire d’un doctorat en informatique en situation de handicap, a décidé sillonner la France depuis le 2 mai dernier et ce pendant 33 jours et 3000 km, ce qui représenterait le record de distance effectué en fauteuil roulant, pour impulser la recherche et la connaissance. Une aventure très scientifique, afin recueillir de nombreuses mesures pour améliorer les dispositifs mobiles comme les smartphones. Mais aussi humaine, pour promouvoir une meilleure inclusion des étudiants handicapés un parcours qui se terminera le 3 juin 2016.
  • Logo du 4e édition du challenge 24h innov handicap ae33eAvec le soutien de près de 30 entreprises et institutions partenaires, l’EPF organise les 20 et 21 juin sur ses 3 campus, la 4 ème édition du Challenge « 24h Innov’ Handicap ». A partir du jeudi 20 juin 13h00, près de 400 étudiants de 4ème année de l’EPF travailleront pendant 24 heures sur l’une des 4 thématiques proposées en lien avec le handicap, avec l’aide d’experts de tous secteurs d’entreprises partenaires de l’école. Objectif : proposer les solutions pour faciliter le quotidien des personnes en situation de handicap et sensibiliser les élèves ingénieurs aux enjeux de l’accessibilité pour tous. Une opération qui en 2018 avait vu l'équipe EPF porteuse du projet H'ability à destination des personnes atteintes d'hémiparésie, remporté le prix coup de cœur de la Fondation Sopra Steria. Prix étudiant visant à mettre en avant les projets dans lesquels les technologies du numérique viennent au service de l'Homme ou de l'Environnement.

  • Logo de l'appel a projet Tech 4 Inclusion Après avoir lancé l’appel à projet « Humanités et Urbanités », les deux partenaires Pulsalys et l’Université de Lyon via l’IDEXLYON en 2017, ont souhaité prolonger cette démarche commune en lançant officiellement ce 12 septembre sur le Campus Santé innovations de l’université Jean Monnet à Saint-Étienne, un nouvel appel à projets « Tech 4 Inclusion ». Un projet ayant pour objectif de valoriser les inventions des laboratoires aux services de l’amélioration de la qualité de vie des personnes en situation de handicap physique, mental ou d’exclusion sociale.

  • Assistant au projet de vie un service de proximité pour les familles 50109L’École Universitaire de Management (IAE) Limoges lance un nouveau Diplôme Universitaire « Assistant aux projets et parcours de vie » (DU APPV). Ce métier émergent est dédié à l’accompagnement des familles, des aidants et/ou des personnes en situation de handicap dans une logique inclusive et de renforcement du pouvoir d’agir. Un accompagnement de ces personnes dont une véritable formation peut permettre d’éviter parfois des erreurs dans l’approche des personnes. Des inscriptions ouvertes jusqu’au 10 septembre 2019. Il conjugue des enseignements académiques et des enseignements pratiques issus du terrain.

  • avec le siesh cest la possibilité de disposer gratuitement de valises cabines médicales supplémentairesDepuis le mois de juillet 2017, la Conférence des grandes écoles (CGE) porte auprès des pouvoirs publics et des instances internationales le projet de création d’un Statut international d’étudiant en situation de handicap (SIESH). À quelques semaines de la Conférence de Bologne et du Salon handicap à Paris où il sera présenté le 24 et 25 mai prochain, la CGE lance une campagne pour la création de ce statut qui permettrait de limiter les discriminations dont peuvent faire l’objet les étudiants (e)s en situation de handicap dans le cadre de cursus internationaux.

  • Un enfant lors dune séances chez un orthophonisteLa commission des affaires sociales du Sénat, a présenté ces conclusions le 5 octobre dernier relative a la ratification de l’ordonnance n°2017-50 du 19 janvier 2017 relative à la reconnaissance des qualifications professionnelles dans le domaine de la santé a supprimer partiellement « les dispositions introduisant un accès partiel aux professions de santé, en considération des risques pesant sur la cohérence, la qualité, et la sécurité de notre système de soins ».

     

  • Le syndicat national des orthophonistes fno lors de la mobilisation nationale du 15 mars 2015Après un appel à la mobilisation en novembre dernier a l’origine de manifestation sur tout le territoire auquel avait participé la Fédération nationale des Orthophonistes (FNO). La FNO ainsi que l’intersyndicale(1), viens d’annoncer le lancement d’une nouvelle journée d’action face a ce qu’ils estiment « comme une dégradation depuis plusieurs années sur la situation de l’accès aux soins et à la formation en déliquescence dans les établissements de santé ». Des professionnels de santé totalement laissée de cotés alors que leur analyse et diagnostique dans des maladies comme la Dyslexie ou le l’autisme son essentielle.

  • Remise de prix de la Fondation aux équipes d’étudiants issue de lUTC et de lISEP et a celle pôle universitaire Léonard de VinciA l’occasion du Prix étudiant 2018, le jury de la Fondation Sopra Steria-Institut de France, présidée par Xavier DARCOS, Chancelier de l’Institut de France, a récompensé, les projets 6e Sens (Grand Prix du jury) et EasyTalk (Prix coup de coeur), deux projets mettant le numérique au service de l’Homme. Créé en 2004, le Prix étudiant permet à des élèves d’écoles d’ingénieurs et de commerce ainsi qu’à des étudiants d’universités, de concrétiser des projets créateurs de valeur mêlant innovation et solidarité ou protection de l’environnement, à destination de publics vulnérables.

  • Formation web-designer en langue des signes au campus région Auvergne-Rhône-Alpes 7b5f8Depuis l’ouverture du Campus Région à l’automne 2017, Signes & Formations propose une formation de webdesign en langue des signes française. A la rentrée 2019, l’école ouvrira un nouveau cursus, lui aussi en langue des signes. Cette formation en alternance, permettra d’apprendre le développement informatique dans un contexte stimulant ! En effet, les nouvelles technologies ouvrent des opportunités très importantes pour les personnes Sourdes, grâce à des pédagogies adaptées et novatrices. Des déficients auditifs, qui après les déficients intellectuels, avec 33 % son au chômage.

  • Kevin FERMINE est un étudiant en droit en situation de handicap qui prend régulièrement le trainVéritablement les transports français ne sont pas une référence en matière de respect de l’accessibilité qu’il s’agisse du transport aérien ou pire de la SNCF qui croule sous les condamnations. Comme le prouve celle nouvelle condamnation de la Cour d’appel de Toulouse. La victime Kevin FERMINE un étudiant en droit et militant de l’association Handi-Social 31, âgé de 27 ans qui à obtenu en partie gain de cause et fait condamner la SNCF à lui verser 5.000 euros de dommages et intérêts a la suite de sa plainte en 2016 pour pour « discrimination ».

  • séance de gymnastique entre étudiants et résidents de lehpad f. gauffier à montpellierAnnie YAGUE, adjointe au maire de Montpellier, déléguée aux affaires sociales, Vice-présidente du C.C.A.S. et Vice-présidente de Montpellier Méditerranée Métropole déléguée au social a présenté aujourd'hui, le dispositif des colocations étudiantes. Un dispositif qui vient concrétiser une annonce faite en février dernier dans le cadre de la nouvelle politique sociale et l’ambition de changer le regard sur la vie en EHPAD, de rompre l’isolement et la précarité et de renforcer le lien social et intergénérationnel.

  • la directrice adjointe du fiphfp Hélène Berenguier et le président de l'université de Picardie jules Verne Mohammed Benlahsen à la signature de la conventionA la veille de la présentation du bilan que donnera le FIPHFP en charge de la gestion des fonds pour l’emploi des personnes handicapées dans la fonction publique, l’université Picardie Jules Verne vient de signer sa première convention triennale (2018-2020) en faveur de l’insertion professionnelle et du maintien dans l’emploi des agents en situation de handicap. Un choix encore trop peu présent au sein des universités dont le FIPHFP avait été la victime involontaire, pour lequel le gouvernement de Manuel VALLS avait à l’origine d’un détournement de fonds de 50 M€ pour financer la sécurité des universités. Un choix qui intervient alors que l’Éducation nationale qui bénéficie d’une dérogation l’exonérant de la cotisation jusqu’en 2025, prendra fin en 2020.

  • Jean Michel blanquer et Sophie cluzel dans le val d'oise pour une rentrée pleinement inclusive en 20190a708Le Ministre de l’Éducation nationale Jean-Michel BLANQUER à présenté en compagnie de la secrétaire d’État en charge du Handicap Sophie CLUZEL ce 11 juin lors d’une visite à l’école Anatole-France de Garges-lès-Gonesse dans le Val-d’Oise, ses mesures dites « pour une école pleinement inclusive », avec l’objectif selon lui à améliorer l’accueil des enfants handicapés dans des classes traditionnelles. Jean-Michel BLANQUER et Sophie CLUZEL promettent un "grand service public de l'école inclusive" dès la rentrée 2019. Si les associations gestionnaires comme l’APF France Handicap salue une "vraie volonté politique" l’Unapei demande, sans attendre, un « plan d'actions pour une transition inclusive effectivement concertée et solidaire » et refuse l’idée « d’une inclusion au rabais pour les personnes handicapées ».

  • Lancement du premier réseau mondial de l'enseignement supérieur pour l'inclusion des étudiants handicapés a Paris c7546Le 8 avril dernier à Paris, sous l'impulsion de Handicap International et de l’institut Harkin, universités, grandes écoles et instituts d'enseignement supérieur du monde entier ont posé les bases du premier réseau mondial Global University Disability and Inclusion Network (GUDIN). Un réseau destiné à mieux penser l'accès à l'enseignement supérieur des étudiants handicapés. Une nécessité également en France quand ont sais que moins de 2 % des élèves en situation arrive à accéder au étude supérieur. Avec plus d’un milliard de personnes son aujourd'hui en situation de handicap dans le monde, ces derniers son sous-représentées dans l'enseignement supérieur, voir quasiment inexistantes, elles sont les grandes oubliées de la vie étudiante.

  • Aménagement aux examens un droit les jeunes en situation de handicapDes « droits qui continuent à être bafoués » tels et ce que dénonce une nouvelle fois la Fédération des Dys qui ne supporte plus que les familles soient confrontées chaque année, à ce même combat. « Voilà plus de 5 ans que les familles et les jeunes porteurs de troubles Dys se battent pour obtenir une reconnaissance de leurs besoins d’aménagement au moment des épreuves d’examens » précisent la fédération. Et cela malgré une note du défenseur des droitset des décisions des tribunaux suite à des recours, rien ne bouge. La situation continue à se détériorer !