Contenu principal

Message d'alerte

Autisme

  • Affiche partielle Monsieur Je sais Tout avec gauche le jeune Léo et a droite son oncle au volant d'une voitureQuelques semaines après la journée mondiale de l’autisme, « Monsieur Je-Sais-Tout » sera à l’affiche partout en France. Un film inspiré du roman d’Alain GILLOT, La Surface de réparation. Un film qui aborde sous un angle drôle et émouvant comme le montre l’extrait, un sujet de société et de santé publique rarement évoquée dans le cinéma français : celui de l’autisme. Un sujet abordé pourtant plusieurs au cinéma comme Rai man, Le phare des orques ou encore Crazy in love sur le syndrome d’Asperger, l’une des variante de l’autisme. Un film français soutenu par des nombreuses associations comme SOS Autisme, Autistes sans frontières…

  • Caroline a droite de son époux tenant leur fils dans les bras fondateurs tout deux de cette plateforme entouré par les membres de bleu network 6ee16100 000 enfants et 600 000 adultes souffrent d’autisme en France. Pour les aider, ainsi que leurs familles, un couple de Lyonnais a créé une plateforme gratuite pour les particuliers et les professionnels de santé. Leur deuxième enfant avait un peu moins de deux ans lorsque le diagnostic d’autisme a été posé. Leur vie a alors basculé du jour au lendemain. Loin de baisser les bras, ils ont tout mis en œuvre pour faciliter la vie de leur enfant autiste et la leur, mais aussi celles de toutes les autres familles rencontrant le même problème. Ils ont créee pour cela une plateforme Bleu Network.

  • Le président de la république Emmanuel MACRON et son épouse Brigitte MACRON devant le perron du Palais de l'ElyséeAlors que se déroule aujourd’hui la journée mondiale de l’autisme, le président de la République Emmanuel MACRON et son épouse Brigitte MACRON se sont vu interpeller dans une lettre ouverte sur l’autisme invitant le couple a passer une journée dans la peau d’une mère d’enfant autiste. Alors que le premier ministre préfère non plus un « plan », mais d’une « stratégie », si certaines associations espèrent sur sa mise en place, dont les concertations avait débuté en juillet dernier et qui sera officiellement présenté le 6 avril prochain. D’autres associations comme SOS Autismese montrent méfiantes et se demandent ce qu'un tel changement de terme peut bien dissimuler.

  • un adultes autiste dans centre médical a isle abeau 02Après des fuites en février, sur le compte rendu de son rapport, la haute autorité de santé (HAS) et l'ANESM viennent de rendre celui-ci public. Très attendu, ce rapport sur l'autisme classe l'approche psychanalytique comme « non consensuelle », sans toutefois l'interdire. Contrairement à la technique du packing qui elle a ouvertement été condamnée, toute comme les traitements médicamenteux. Un accord qui aura nécessité deux ans de travail et réuni 145 experts ainsi que la concertation publique avec plus de 180 organisations. Aux finals des recommandations qui devraient néanmoins au-delà de la polémique et le débat qu'elle provoque, pourraient bouleverser la prise en charge de cette maladie.

  • Façade du Tribunal de ReimsC’est une femme âgée de 33 ans qui a comparu aujourd’hui devant le tribunal correctionnel de Reims dans le cadre d’une comparution immédiate après avoir le 6 juillet dernier acheté un billet d'avion pour Miami laissant ses deux enfants de 6 et 8 ans dont sa fille hospitalisée en hôpital de jour pour autisme sévère. Une histoire dont le tribunal tout en condamnant la mère à deux mois de prison avec sursis pour abandon placés par les services sociaux aura pris compte de la souffrance de celle-ci et de la détresse de cette mère de famille a l’image de beaucoup de parents qui ont l’impression d’être abandonné par la société et l’État Français.

  • affiche modifié de la campagne le grand don organisé par Vaincre l'AutismeCampagne médiatique nationale de collecte de fonds, « Le Grand Don » apporte visibilité et générosité à l'autisme, problème de santé publique qui touche 1 naissance sur 100. Après une 1ère phase du 15 février au 15 avril, la campagne médiatique « Le Grand Don » est entrée dans sa 2e phase du 15 août et se poursuivra jusqu'au 15 octobre. À travers « Le Grand Don », VAINCRE L'AUTISME entend créer 60 structures éducatives innovantes (basées sur l'approche comportementale A.B.A) et un institut de recherche d'excellence pour l'autisme à l'horizon 2021. En 2013, à l'instar de d'autres causes, l'autisme part enfin à la rencontre de la générosité des français.

  • logo collectif inclusif fondée par sept associations de la région lyonnaise a0a99L’association « Le Collectif Inclusif » est le fruit de la volonté de parents et professionnels d’unir leurs forces dans un objectif commun : celui de permettre aux familles et aux personnes en situation de handicap d’avoir une place réelle dans notre société, à l’école pour les enfants et les adolescents, et dans le monde du travail pour les adultes. Le Collectif Inclusif regroupe 7 associations de la région lyonnaise, engagées dans le domaine de l’inclusion scolaire, sociale et professionnels de personnes avec autisme, troubles neuro-développementaux et tout handicap avec déficience intellectuelle. Pour que l’inclusion ne soit pas seulement un mot… il faudra désormais compter sur les actions du Collectif Inclusif.

     

  • Affiche alerte disparition pour personnes handicapées vulnérables et dépendantes 3e4cfA l’instar de mis en place en France en 2006, et inspiré du système “Amber Alert” créé aux États-Unis en 1996. Un pour tous, tous pour l’autisme, rejointe par d’autres associations, comme Assistance et recherche des personnes disparues,ont lancé une pétition qui atteint aujourd’hui plus de 19 850 signatures réclament la mise en place d’un système similaire " Alerte disparition personne vulnérable ". Une pétition adressée au député et au Ministère de l'Intérieur et de la Ministère de la Justice, pour lutter contre ces centaines de disparitions inquiétantes concernant des personnes handicapées, mineures comme majeures.

  • 31e conférence européenne autour du handicap de lenfant eacd 2019 a5013Organisé à la Cité des Sciences à Paris, Porte de la Villette du 23 au 25 mai prochain la 31ème conférence de l’Académie européenne du handicap de l'enfance « European Academy of Childhood Disability » (EACD) aura pour thème cette année Innovation pour la participation. Pour la première fois en France, l'EACD 2019 sera ouvert aux personnes concernées et à leurs familles. Un événement important et événement scientifique organisé en Europe autour de l'enfant en situation de handicap. Il rassemblera plus de 1000 experts internationaux, équipes de recherche et thérapeutes.

  • Lancement officielle de la nouvelle plateforme autisme info service en présence de Sophie CLUZEL 733a4Autisme Info Service est le premier dispositif national et gratuit d’écoute et d’information par téléphone, par mail et par chat. Son objectif est d’aider et d’orienter les personnes avec autisme, leur entourage et les professionnels intervenant à leurs côtés. Une nouvelle plateforme a l’écoute des personnes autistes et de leurs familles inaugurées aujourd’hui par Sophie CLUZEL et par Samuel Le BIHAN et Florent CHAPEL, coprésidents d’Autisme Info Service et disponible à partir du 2 avril. Les deux coprésidents présentent le 2 avril prochain les résultats d’un sondage mené auprès d’un échantillon de 2 203 personnes. Confirmant selon l’association « le besoin urgent d’information des familles ».

  • Façade du tribunal administratif de Lille inaugurée en 2018 c01adCe n’est certes pas une première et il ne s’agira pas de la dernière malheureusement cette nouvelle condamnation. L’autisme sujet pour lequel l’État, la Cpam, la Caf, ou les MDPH telle que la dernière décision en date du conseil d’État du 28 décembre 2018 auront fait l’objet en 2018 de sept jugements. Une nouvelle condamnation rendu par le tribunal administratif de Lille, sanctionnant l’État à travers le rectorat et l’Agence régionale de santé, pour n’avoir pas su assurer une scolarité et un suivi à deux enfants autistes du département du Nord.

  • Des dessins exprimant l'annonce de la fin de suivi dans un CMP ou encore le soupçons ou la culpabilisation b986dCertains établissements accueillants des personnes autistes ne respecteraient pas les recommandations de la haute autorité de santé émise en février 2018. Telle serait le résultat d’une enquête "Autisme, quel suivi en centre sanitaire/médico-social ?" initié en Mars dernier par des parents dont les enfants sont concernés par ces troubles. Un questionnaire dans son réseau à laquelle plus de 500 familles auraient répondu. Une enquête, aidé par l’Association francophone des femmes autistes (AFFA), pointant sévèrement certains centres et établissements sanitaires et médico-sociaux. Avec parfois des témoignages surprenants « On m’a dit qu’il parle donc il n’est pas autiste ». Des troubles du spectre de l’autisme (TSA) touchent un Français sur 100, soit 100 000 jeunes de moins de 20 ans et près de 600 000 adultes, selon les pouvoirs publics.

  • IME-ADAPEI les Clapotis 11 lottissement Stanis 97 354 Rémire Montjoly en Guyane cfcadVoila qui prouve combien les associations elle-même ont le devoir de se montrer vigilante et que la discrimination peut parfois prendre des chemins inattendus. Le 20 juin dernier le tribunal administratif de Cayenne, a condamné l’association Adapei Guyane pour avoir mis fin de manière « illégale », à l’accueil, au sein de l’Institut médico-éducatif (IME) les Clapotis à Rémire Montjoly, d’un jeune garçon autiste. Une décision que le père Kaddour CHAMA avait jugée arbitraire et qui obtenu 3000 € de dommage et intérêt et 1200 € au titre de ses frais de procédure.

  • Facade du tribunal administratif de Toulouse en Haute-Garonne 03abfLe 17 avril 2019 le tribunal administratif de Toulouse a condamnée une nouvelle fois l’État Français pour défaut de prise en charge envers un enfant autiste. L'Etat condamnée à payer 35 000 € à l’enfant et sa mère. Une famille comme bien d’autres comme le prouve une autre condamnation le 21 avril dernier par le tribunal de Lille pour le cas deux enfants. La mère Patricia HYGONET défendue par Me Pascal NAKACHE, avait porté plainte, car comme de plus en plus de parents, cette dernière se battait depuis trois ans pour pour obtenir une prise en charge adaptée de son fils autiste de 19 ans.

  • 2018.04.06.Presentation du 4e plan autisme par le premier ministre Edouard PHILLIPPE le 6 avril 2018 au Museum de ParisDeux semaines après la présentation le 6 avril 2018 dernier par le premier ministre Édouard PHILIPPE de ce qu’il appel désormais stratégie nationale pour l’autisme pour 2018-2022, le Gouvernement vient de publier au journal officiel le décret portant la d’un délégué interministériel à la stratégie nationale pour l’autisme, au sein des troubles du neuro développement« placé sous l'autorité du ministre chargé des Personnes handicapées’, selon ce même décret. Reste désormais à savoir la personne qui sera nommée en charge de ce dossier ?

  • Journée Mondiale de sensibilisation aux troubles autistiquesFaites briller le monde en bleu. Suivant le mouvement international « Light It Up Blue » » ( « Eclairez en bleu »), initier par Autism Speaks, organisation américaine dans le domaine scientifique et de soutien pour l’autisme, qui a lancé l’opération qui a pour objectif illumine en bleu ses monuments célèbres, mais aussi ceux qui le souhaite pour montrer notre solidarité. Pourquoi en bleu ? Le bleu est une couleur calmante, apaisante...Une date choisit par les Nations Unies en 2007. L’OMS estime que, dans le monde, 1 enfant sur 160 présente un trouble du spectre autistique.

  • Le pédiatre autrichien Hans asperger et à droite Herta schreiber âgé de prés 3 ansTrente-huit ans après sa mort le 21 octobre 1980, le pédiatre autrichien Hans ASPERGER, qui a donné son nom à cette forme d'autisme revient dans l’actualité, non pas pour mettre en avant ce handicap, mais pour son assentiment a la cause et le programme nazi avec lequel il aurait « coopéré activement », notamment concernant celle de la mise en œuvre d’une race arienne et les lois sur la stérilisation. Une étude publiée par BMC de Herwig CZECH, historien de la médecine à l'Université de médecine de Vienne.

  • Le Personnel chargé des personnes autiste ou déficiente intellectuelle en danger dans les CRDI selon le syndicats SCFP. Une femme cachant son visage avec les mains en signe de détresseLe Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP) vient dans un communiqué de levé le voile sur ce qu’il juge comme de graves problèmes vécus dans les Centres de réadaptation en déficience intellectuelle et trouble du spectre de l'autisme (CRDITSA). Depuis l'implantation de la réforme Barrette en 2015, il constate une nette dégradation de l'encadrement des patients souffrant de déficience intellectuelle ou de troubles graves de comportement. Une dégradation qui se répercute directement selon le Syndicat « sur la santé et la sécurité des personnes salariées, qui subissent de plus en plus d'incidents violents et constatent leur incapacité à remplir leur mission de réadaptation ».

  • Le premier ministre lors de discours a albi dans le nouveau centre ime géré par l'unapei au coté de Sophie CLUZEL 3fc5aAu lendemain de son discours de politique générale devant l’assemblée nationale et le sénat pour lequel le handicap aura quasi absent. Le premier ministre Édouard PHILIPPE en compagnie de la Secrétaire d’État Sophie CLUZEL à visité une unité d’enseignement élémentaire pour élèves autistes à Albi. Le Matin Sophie CLUZEL avait également organisé une prétendue rencontre avec les usager de la MDPH de Toulouse. Pour l'Unapei gestionnaire de ces deux unité, exige une plus grande mobilisation et des moyens financier de la part du gouvernement. L’unapei qui « Non à une inclusion au rabais pour les élèves handicapés ».

  • Présentation du 4e plan autisme par le premier ministre Edouard PHILLIPPE le 6 avril 2018 au Muséum de ParisAprès une semaine qui aura débuté avec la journée mondiale de sensibilisation a l’autisme, un déplacement a Rouen du président de la République hier 5 avril avec son épouse, dévoilant les grandes lignes de plan. Le premier ministre Édouard PHILLIPPE aura donc présenté au côté de la Secretaire d’État en charge du handicap Sophie CLUZEL, et de trois autres ministres, ce qu’il appelle désormais «stratégie nationale». Un 4e plan doté d’une enveloppe budgétaire de 344 M€ sur cinq. Une journée qui aura commencé par une visite sur le 3e Salon international de l'autisme qui se tient les 6 et 7 avril à Disneyland Paris et ou il aura était interpellé par les familles fortement mécontente...