Contenu principal

Message d'alerte

Ministre de la santé

  • Tour de France pour vaincre la maladie de Crohn Pari réussie pour les Ptits Ambassadeurs DigestScienceIl n’y aura eu ni perdant, mais tous seront bien arrivés gagnant de cette 5e édition de ce Tour de France afin de vaincre la maladie de Crohn. Maladie qui en France concerne près de 15 % de la population française et pour lequel il n’existe pas de traitement. Partie le 8 juillet dernier ces 9 jeunes cyclistes âgés de 13 et 14 ans, 7 garçons et 2 filles ont effectué les 50 derniers kilomètres de 7 étapes dans le protocole officiel du "Tour de France", quelques minutes avant les professionnels ; entre Nozay en Loire-Atlantique et Roubaix dans le Nord pour arriver le 15 juillet dernier.

  • Vasilina née sans bras puis abandonnée a la naissance 80232Le Remera, le registre des malformations en Rhône-Alpes, a publié il y a quelques jours sur son site un rapport d'étape. Celle-ci met met en évidence plusieurs hypothèses pour expliquer la naissance d'enfants malformés dans le secteur de Druillat entre 2009 et 2014. De son coté la présidente et lanceuse d’alerte Emmanuelle Amar, estime avec le groupe de travail qui s’est constitué autour d’elle établir un lien suspect avec l’eau courante une thèse rejeté les responsables locaux.

  • Peter sands directeur exécutif du fonds mondial a paris 1e054A quelques mois de la 6ème Conférence de reconstitution du Fond mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme qui se tiendra à Lyon le 10 octobre 2019. Les objectifs financiers annoncés aujourd’hui par la France et le Fonds mondial pour la lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme ne correspondent pas aux sommes préconisées par l’ONU pour mettre fin aux trois pandémies d’ici à 2030. Les associations dénoncent un manque de courage politique de la part du chef de l’État dont les conséquences seront dramatiques pour les personnes concernées par ces trois pandémies.

  • Image du documentaire "12 jours" qui nous plonge dans le quotidien des personnes internées sans consentementAprès une lettre ouverte, le 16 mai 2018 a la ministre des solidarités et de la Santé Agnès BUZYN dans lequel la présidente de l’UNAFAM exprime les craintes de l’association sur la disparition de cette discipline et la mise en œuvre d’un décret en date du 23 mai. Celui-ci autorisant les traitements de données à caractère personnel relatif au suivi des personnes en soins psychiatriques sans consentement. Trois grandes associations, ADESM, la FNAPSY et l’UNAFAM viennent dans un communiqué commun « faire part de leur font part de leur grande inquiétude », supprimant de fait « le secret médical ».

  • Un greffon comme ici qui une fois quil a qui était replacé reforme du cartilageEn 2017, ils auront été 23 828 personnes avoir eu besoin d’une greffe. Un chiffre toujours en augmentation de près de 5 % par rapport à 2016. Si le rein représente l’organe le plus transplanté, le poumon arrive en troisième position. Un organe néanmoins qui se fait rare. La réussite de cette implantation par le Pr. Emmanuel MARTINOD de chirurgie thoracique à l’hôpital Avicenne, et Éric VICAUT, Pr. de recherche clinique à l’hôpital Lariboisière, représente un véritable espoir et surtout une première mondiale saluée par toute la communauté scientifique.

  • Douleur chronique les associations demandent une prise en charge globale 57e04Fourmillements, décharges électriques, brûlures...normalement, la douleur est un signal d'alarme censé protéger le corps des agressions. Mais quand elle dure plus de trois mois, elle devient une véritable maladie chronique touchent plus de 12 millions de Français. Des douleurs perturbant la vie quotidienne. « La douleur c’est du sérieux » c’est par ces mots, qui sonnent pourtant comme une évidence, que France Asso et plus 45 associations dans un communiqué dénoncent les insuffisances notoires dans « la prise en charge de la douleur », et leurs « conséquences dramatiques » pour les personnes concernées. Un appel lancé ce 21 octobre à l’occasion de journée mondiale de lutte contre la douleur.

  • Un malade dans une chambre dans un hôpital psychiatrique en FranceSouvent critiqué, parfois il vrai par des comportements inadmissibles comme sur l’autisme ou d’épilepsie. La psychiatrie est devenue depuis quelques années le parent pauvre de la médecine. Une pratique qui pourtant a toute sa place dans la médecine moderne. Une « discipline à soutenir » telle est l’appel de cette lettre ouverte signé par la présidente de l’UNAFAM Béatrice BORREL. Une lettre qui interpelle la ministre, sur la crainte de l’association sur la disparition de cette discipline, mais aussi sur le décret relatif aux domaines d’intervention, aux conditions et aux règles s’appliquant à l’infirmier exerçant en pratique avancée.

  • Robots LycéensAvec 57 robots mis à disposition des lycéens malades dès septembre prochain, la Région Auvergne-Rhône-Alpes devient la première collectivité à financer à une telle échelle le déploiement de robots de télé-présence. Si le projet n’a pas objectif de remplacer l’AVS ou le personnel humain il offre ici une solution ici le mérite d’offrir à l’élève un soutien sans failles et sur lequel l’élève pourra compter. Des robots que Juliette JARRY, Vice-présidente déléguée aux Infrastructures, à l’économie et aux usages numériques, et Sandrine CHAIX, Conseillère spéciale au Handicap, ont réceptionné cette commande le jeudi 21 juin dernier.

  • Un Nouveau ne 10 minutes apres la naissance. Identifie avec une agenesie du bras droitQuelques jours après l'annonce du rapport de l’Agence Sanitaire France précisant dans un communiqué que « l'analyse statistique ne met pas en évidence un excès de cas par rapport à la moyenne nationale, et Santé publique France n'avait pas identifié une exposition commune à la survenue de ces malformations ». Des cas jugés concernant l’Ain comme « conforme à la moyenne nationale ». Une réponse qui ne semble pas satisfaire le président de la région Laurent WAUQUIEZ, qui se dit « Préoccupé par de multiples cas de malformations de nouveau-nés dans l’Ain ».

  • Couverture du guide pratique sur complémentaire santé acteurs bénéficiaires garanties édition 2019 0fc76La Direction de la recherche, des études, de l'évaluation et des statistiques (DREES) réédite son ouvrage thématique dédié à l'assurance maladie complémentaire. La nouvelle édition de « La complémentaire santé : acteurs, bénéficiaires et garanties » rassemble les dernières données disponibles et propose des éclairages sur les effets des différentes réformes ayant encadré les niveaux de prise en charge au cours des quinze dernières années avec notamment un focus sur la généralisation de la complémentaire santé d'entreprise entrée en vigueur en 2016. Cet ouvrage intègre les principaux résultats du dernier rapport annuel sur la situation financière des organismes complémentaires proposant une couverture santé.

  • Assurance maladie siège de la sécurité sociale a509cLes mesures prises pour éteindre le mouvement des « gilets jaunes » ont précipité la Sécurité sociale dans le déficit, regrette l'économiste Frédéric BIZARD. C'est une lourde responsabilité pour l'État, qui déprécie de fait la qualité de la protection sociale des classes moyennes, comme c'est le cas pour les pensions, la santé et la politique familiale. Faire parler un budget est une mission périlleuse. En 2016 et en 2018, deux gouvernements différents annonçaient prématurément un moment historique pour l'année suivante avec une Sécu à l'équilibre. Cette communication politique d'affichage cache pourtant l'essentiel : l'évolution du modèle social et la pertinence des choix budgétaires sur la qualité de vie des citoyens.

  • une femme avec des menottes au poignée exprimant la double discrimination des femmes face au vih e793e51% des personnes vivant avec le VIH dans le monde sont des femmes. En 2019, le sida demeure la première cause de mortalité pour les femmes de 15 à 49 ans. A l’occasion du 8 mars, journée internationale des droits des femmes, AIDES et Coalition PLUS interpellent Emmanuel Macron sur la situation des femmes face au VIH dans le monde et sur la nécessité d’accroitre l’aide internationale. L’association qui pour cette journée rappel au Président Emmanuel MACRON ces engagement ainsi que l’importance du prochain rendez-vous dans sept mois en France à Lyon les représentants des pays les plus riches afin de définir les contributions que chacun à apporter au Fonds mondial de lutte contre le sida le paludisme et la tuberculose pour les trois ans à venir.

  • Un médecin du Samu au service de régulation en ligne du Bas Rhin en 2001.Plus de cinq mois après la mort de Naomi MUSENGA dont on vient d’apprendre le déroulement de cette affaire tragique, qui a causé la mort d’une jeune femme de 22 ans. Un décès cause survenu le 27 décembre 2017, par l’absence de prise en charge causée, semble-t-il par l’opératrice du service régulation du SAMU et d’ une femme du Centre de traitement des alertes (CTA) des pompiers du Bas-Rhin. Comme le démontre un enregistrement téléphonique ou l’on entend les nombreuses moqueries auxquelles a dû faire face la victime. Une famille qui a porté plainte et qui exige aujourd’hui des explications sur le pourquoi d’affaire, manque de formation, de moyens, surcharge de travail ? toutes les hypothèses sont ouvertes.

  • Le virus vih a1fceAgnès BUZYN, ministre des solidarités et de la santé annonce ce matin les dernières données de Santé Publique France sur le VIH/sida. Une bonne nouvelle a priori dont s’est félicité AIDES ainsi que la Ministre qui a déclaré « qu’il y a une diminution du nombre de personnes qui se contaminent » après plusieurs années de stabilité. Une bonne dont l’association a souligné les inégalités flagrantes que confirment ces nouvelles données notamment pour les étrangers. Une diminution qui ne concerne que 2018 et devront être confirmer avec celle de 2019, et qui doivent faire oublier à Emmanuel MACRON les responsabilités de la France qui accueille la Conférence de reconstitution du Fonds Mondial qui se tient actuellement à Lyon.