Contenu principal

Message d'alerte

arthur aumoite éjecté dun super marché avec son chien guide de monoprix a marseilles 4d879Au cours de la fin du mois de septembre dernier, une vidéo a remué les réseaux sociaux, choquant et indignant de nombreux français. En une semaine, elle a été vue plusieurs dizaines de millions de fois, pour être ensuite diffusée sur les chaînes de télévision. Le protagoniste principal de cette scène hallucinante est revenu sur ce qui s’est passé dans cette grande surface marseillaise devenue honteusement célèbre. On le voit en effet être mis vigoureusement à la porte par le directeur et le vigile du magasin. La raison de cette altercation ? Arthur, déficient visuel, était entré dans la grande surface avec son chien guide d’aveugle… France Handicap Info est allé à sa rencontre un mois plus tard pour savoir comment les choses ont évolué depuis.

Maxime couvreur en situation de handicap moteur a droite le logo de seeph 2018 36d35À l’occasion de la semaine pour l’emploi (19 au 25 novembre), F.H.I. est allé à la rencontre de trois personnes handicapées pour aborder le sujet de leurs difficultés d’embauche. En effet, dans un univers professionnel tourné vers la productivité et la rentabilité, l’uniformité créé des postes standards figés, transformations qu’on imagine impossible ou coûteuses. Dès lors, la différence n’est plus un atout ou un enrichissement, mais elle devient au contraire un vecteur de discrimination et d’exclusion. Nous avons interviewé Maxime COUVREUR, en situation de handicap moteur, après avoir interrogé Stéphanie MERIGOUX, déficiente visuelle et Magalie DUAUT RAVELEAU, déficiente auditive.

magalie duaut ravelean deficiente auditive 464bcÀ l’occasion de la semaine pour l’emploi (19 au 25 novembre), F.H.I. est allé à la rencontre de trois personnes handicapées pour aborder le sujet de leurs difficultés d’embauche. En effet, dans un univers professionnel tourné vers la productivité et la rentabilité, l’uniformité créée des postes standards figés, avec des transformations qu’on imagine impossibles ou coûteuses. Dès lors, la différence n’est plus un atout ou un enrichissement, mais elle devient au contraire un vecteur de discrimination et d’exclusion.Après un entretien avec Stéphanie Mérigoux, déficiente visuelle, nous sommes allés à la rencontre de Magalie DUAUT RAVELEAU, déficiente auditive, que rien n’empêche de  faire entendre sa volonté d'inclusion  professionnelle...

stéphanie mérigoux non voyante a la recherche demploi a droite le logo de la sepeh 2018 c5484À l’occasion de la semaine pour l’emploi (19 au 25 novembre), F.H.I. est allé à la rencontre de trois personnes handicapées pour aborder le sujet de leurs difficultés d’embauche. En effet, dans un univers professionnel tourné vers la productivité et la rentabilité, l’uniformité créée des postes standards figés, avec des transformations qu’on imagine impossibles ou coûteuses. Dès lors, la différence n’est plus un atout ou un enrichissement, mais elle devient au contraire un vecteur de discrimination et d’exclusion.La première personne à avoir été interviewée StéphanIe MÉRIGOUX, est déficiente visuelle, voici ce qu’elle nous révèle de sa situation professionnelle.

damien seguin à j 2 du grand depart de la course du rhumeA 48 heures, du départ de la Route du Rhum et ces 123 participants. Parmi eux le skippeur en situation de handicap Damien SEGUIN skippeur du 60' Groupe APICIL prendra le départ de cette course mythique. Damien SEGUIN qui partir pour la première dans la catégorie IMOCA après deux participations en Class 40 en 2010 et 2014, face a lui 19 concurrents. Un skippeur handicapé ou il ne sera plus le seul avec la participation de Fabrice PAYEN (Team Vent Debout) qui participera lui dans la catégorie Rhum Multi. À deux jours du départ, le bateau et l’homme sont prêts à en découdre. Et même si la météo s’annonce compliquée et incertaine dans les prochains jours, Damien a confié ce matin lors d’un point-presse se sentir « bien et serein ».

Natacha age aujourdhui de 32 ans victime dun AVC a 21 ansDécouvrez l'histoire de Natacha touchée par un grave accident vasculaire cérébral (AVC) à l'âge de 21 ans. Après un douloureux parcours de onze ans, elle revient aujourd’hui enfin apaisée et souhaite partager son histoire afin que tous puissent mieux comprendre et aborder les conséquences d’un AVC. Si celui-ci ne représente moins de 1 % chez les jeunes de moins de 35 ans les drogues sont l’un des facteurs de risque qui progresse, et les femmes sont aujourd’hui plus concernées par les AVC que les hommes. Retour sur un parcours rempli d’émotion.

Odile MAURIN presidente de lassociation Handi Social Une femme de tous les combatsAprès la commission mixte paritaire du 21 septembre 2018, les députés, puis les sénateurs ont voté la version définitive de la loi sur l’Évolution du Logement, de l’Aménagement et du Numérique (ELAN), et son article 18 (devenu 64). Celui-ci va diviser par 5 la production de logements neufs accessibles. Un sujet sur lequel nous avons interrogé Odile MAURIN, militante de la première heure, Présidente de l’association Handi-Social. Ces dernières semaines, elle n’a eu de cesse mobiliser les troupes contre ce projet de loi. Dans cette interview elle nous donne son point de vue sur cette dernière décision, ainsi que sur d’autres sujets d’actualité liés au handicap.