Contenu principal

Message d'alerte

 Championnat du monde de ski alpin et nordique de sport adaptée du 5 au 11 mars sur les pistes de Lans-en-Vercors et d'Autrans-Méaudre en Vercors Le Vercors continue sur sa lancée... Après avoir organisé la Foulée Blanche et le Championnat de France Nordique Handisport les 2 et 3 février, le territoire accueille du lundi 5 mars au 11 mars, l'un des évènements sportifs majeurs du sport adapté du Monde : les Championnats du Monde de Sport Adapté pour les personnes atteintes d'un handicap mental et/ou psychique. L'occasion pour les meilleurs skieurs alpins et nordiques de s'affronter sur les pistes de Lans-en-Vercors et d'Autrans-Méaudre en Vercors. Un événement parrainée Carole Montillet, championne olympique de descente en 2002 et Mélanie De Bona, championne de ski alpin FFSA, détentrice de sept titres mondiaux.

Un événement qui sera l'occasion de découvrir ou redécouvrir les talents des Équipes de France de Sport Adapté, dont notamment Paul Riche, atteint de Trisomie 21, triple champion du Monde 2018 du Géant, du Slalom, et du combiné qui compte bien remettre ses titres en jeu cette année ! Une compétition rassemblera les meilleurs skieurs alpins et nordiques en situation de handicap mental et/ou psychique. 12 nations et une centaine d'athlètes seront présents pour ces championnats organisés par l'INAS et la Fédération Française de Ski Sport Adapté. Ces sportifs exceptionnels s'affronteront dans des épreuves de ski alpin telles que le slalom géant, le slalom parallèle, le slalom spécial et le super G, sur les pistes des Montagnes de Lans. En ski nordique, des épreuves de moyenne et longue distance, le sprint et le relais se dérouleront sur le domaine nordique d'Autrans-Méaudre en Vercors.

Douze sportifs sur la ligne de départ…

Une compétition internationale qui va rassemblée les meilleurs sportifs du ski alpin et nordique de douze pays y compris la France. Le ski alpin en sport adapté français qui sera lui représenté par cinq sportifs comme Paul RICHE qui 2019.02.28.les membres de léquipe de france de sport adapté f6fdcaura remporté le slalom, le géant, et le combiné et sera arrivé 2e du super G en 2018. Antoine MAURE (3e du slalom, 5e du géant et 4e du super G 2018) Antoine MARTINATO (3e du combiné, 3e du géant, 4e du slalom et 4e du super G 2017). Thomas GIRARD (3e du slalom, 4e du combiné 2017). Ainsi que Benoit FRECON arrivé 8e du slalom, 11e du géant et 11e du super G 2018.

Coté ski nordique il seront sept avec notamment la présence Clément COLOMBY Champion du monde du sprint et du 5 km libre 2018. Yann GUEBEY (2e du relais mixte et 3e du relais hommes 2018). Gaël SALOMON (2e du relais mixte et 3e du relais hommes 2018). Léa THIROUX (3e du 10 km libre et 2e du relais mixte 2018). Manon PETITNICOLAS, Aaron PORTNER et Didier SEVESTRE faisant tous trois leurs premières sélections en équipe de France.

Le sport adapté toujours mal reconnu au niveau international…

Après une période d’absence de 12 ans du programme paralympique, le retour des sports déficients intellectuels a été ratifié par l’Assemblée Générale de l’IPC (International Paralympic Committee) en novembre 2009. Cette décision a permis la participation de quelques 120 sportifs déficients intellectuels aux Jeux Paralympiques de Londres en athlétisme (3 épreuves), natation (3 épreuves) et tennis de table (en simple). Reste que cette réintégration reste largement insuffisante et qu’il reste anormale que des sportifs aujourd’hui continue a payer des erreurs faite aux jeux paralympiques de Barcelone. Des sportifs déficients intellectuelle qui de surcroit reste en matière de soutien financier aussi largement mis sur la touche par des entreprises qui continue a préféré sponsoriser l’handisport…

Alors que la FFSA compte plus de 64 000 licenciés, 1300 clubs et offre la possibilité de pratiquer plus de 60 disciplines sportives sur les 2800 rencontres organisées par an. Elle compte 95 sportifs de haut niveau reconnus par le ministère chargé des sports et 43 sportifs en liste espoir et partenaires d’entraînement.

La Rédaction

Sources : FFSA 2019

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir