Contenu principal

Message d'alerte

Guide du Conseil de la vie sociale editee par l association Nous AussiRéuni en Assemblée générale du 27 novembre 2015, l'association Nous aussi, a adopté plusieurs revendications nouvelles. Exigeant notamment la mise en œuvre et le respect d'un droit à une vie autonome, de couple et de famille et ne reste plus de vains mots. Les personnes handicapées intellectuelles veulent avoir une vie comme les autres ont assuré les responsables de l'association. Des droits pourtant reconnus dans la convention relative aux droits des personnes handicapées, qui sera célébrée le 3 décembre 2015.Avec 130 pages illustrées d'exemples concrets, il propose des informations, des explications et des conseils. Utile à tous, ce guide est accessible pour les personnes accompagnées grâce au facile et à comprendre et à un format pratique à utiliser.

Des droits qui selon les membres de l'association ne sont pas effectifs, « C'est notamment le cas du droit à une vie autonome ». Lors de cette assemblée générale celle-ci demande clairement « Être autonome, c'est pouvoir décider pour sa vie, c'est être libre, c'est pouvoir choisir. Tout le monde doit pouvoir être autonome, selon ses capacités ».

Un document qui détaille ensuite les demandes de l'association, pour que l'autonomie des personnes handicapées intellectuelles soit une réalité, que ce soit en logement autonome, en établissement ou en famille. Un document dans lequel l'association revient également sur les nombreuses entraves à une vie de couple ou une vie de famille. Pire encore celle de l'existence d'une vie affective et sexuelle et la parentalité des personnes handicapées intellectuelles restent des sujets tabous. Une situation auquel n'est pas confronté seulement le handicap mental, comme l'a dénoncé à plusieurs reprises X.

« Être accompagnés sans préjugés »

Les personnes déficientes mentales ont le droit de vivre, pourtant nos sociétés restent très enfermées dans idées conçu ou des préjugés parfois difficiles à faire disparaître dans nos sociétés contemporaines. « Nous demandons à être accompagnés sans préjugés sur ces questions, par des services spécialisés, mais aussi par les services destinés au grand public ».

Des demandes sur la vie de couple et la vie de famille, déclare Cédric MAMETZ, Président de Nous Aussi, vous invitent à consulter et d'ajouter que « Concernant tant l'autonomie que la vie de couple, les établissements médico-sociaux qui accompagnent les personnes handicapées intellectuelles doivent changer ou améliorer leurs pratiques. Pour cela les Conseils de la vie sociale, lieu de concertation dans les établissements, ont un rôle important à jouer ».

Un guide « Le CVS pour tous » qui sera pour vous un instrument pour mieux aider les personnes accompagnées à mieux comprendre et utiliser les Conseils de la vie sociale. Ce guide a été élaboré en étroite collaboration avec les adhérents de Nous Aussi, dont de nombreux élus en CVS.

Avec 130 pages illustrées d'exemples concrets, il propose des informations, des explications et des conseils. Utile à tous, ce guide est accessible pour les personnes accompagnées grâce au facile et à comprendre et à un format pratique à utiliser. Prix de vente : 10€. Accéder à la plaquette du bon de commande du guide « Le CVS pour tous ».

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir