Contenu principal

Message d'alerte

Facade du siége de France Télévision a ParisLancé par l'escrimeur et supporté de l'équipe de France, Benoît COULON, cette pétition réclamant une plus grande diffusion des jeux paralympiques réduit à un résumé en troisième partie de soirée et une retransmission sur internet. Un programme décevant, face aux 16 heures de programme quotidien consacré aux jeux olympiques. Une pétition soutenue discrètement par la Fédération française handisport et qui selon les responsables du site Change.org, un site en ligne de pétition citoyenne qui quelques heures après sa création plus de comptent 3000 signatures.

« Je suis choqué par le manque de médiatisation du handisport », indique Benoît dans le texte de la pétition. Par sa pétition, Benoît veut "montrer qu'il y a une audience pour ces jeux", pour que France Télévisions suive l'exemple de chaînes comme Channel 4 au Royaume-Uni qui prévoit du direct et fait la promotion active des Jeux Paralympiques.

Des sportifs qui sont eux aussi déçu. "On est des sportifs à part entière, on fait des performances et, pourtant, on se retrouve avec seulement quelques diffusions tard le soir et aucun direct, alors que le public et demandeur, c'est regrettable", a déclaré ce matin à l'AFP Assia El'Hannouni, porte-drapeau de la délégation française à Pékin. "Ce manque de retransmission télévisée nous attriste beaucoup. C'est un peu comme si on nous disait que l'on ne le méritait pas", a déploré Orianne LOPEZ, qui participera au 100 m à Londres.

Dans sa lettre de pétition, Benoît renvoie également aux engagements de France Télévisions: "En février dernier, vous avez siégé au comité de suivi de la diffusion des Jeux Paralympiques créé par Michel BOYON, Président du Conseil supérieur de l'audiovisuel et Dominique Baudis, Défenseur des droits. Aujourd'hui, il est temps de mettre vos paroles en actes." "Donnons aux Jeux Paralympiques la place médiatique qu'ils méritent." conclut-il.

La Rédaction

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir